USA : des experts de l'ONU saluent le démantèlement d'un programme antiterroriste « discriminatoire »

Écouter /

Ahmed Shaheed, Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de croyance. Photo: ONU/Amanda Voisard

Des experts des droits de l'homme l’ONU se sont récemment félicités de la décision du gouvernement des États-Unis de démanteler le programme antiterroriste N.S.E.E.R.S., ou Système national d’enregistrement des entrées-sorties, adopté après les attentats du 11 septembre 2001.

Jugé “discriminatoire et inefficace”, ce programme s'appliquait à 25 pays dont 24 étaient arabes ou à majorité musulmane.

Le Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de croyance indique que plus de 80 000 personnes ont été enregistrées par ce programme, dont 14 000 qui ont fait l'objet de procédures d’expulsion, « mais qu'aucun lien et aucune condamnation établissant un lien au terrorisme n'avait pu être établi.

Ahmed Shaheed a aussi déploré les répercussions négatives sur la vie personnelle des personnes interrogées, jugeant par ailleurs que d'un point de vue sécuritaire « c’est certainement une façon très négative de procéder ».

Il a souligné à ce que tout programme qui tente de contrer des menaces à la sécurité doivent veiller à ce qu’il y ait un engagement des communautés et qu’ils soient fondés sur des preuves et se concentrent sur le comportement et des incidents réels plutôt que sur des présomptions ou des notions préconçues sur la race, d’origine ethnique ou de nationalité.

(Extrait sonore: Ahmed Shaheed, Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de croyance)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...