UNESCO: un réseau pour mobiliser la jeunesse méditerranéenne

Écouter /

Amina Lahbabi, Chargée de communication du Réseau de la jeunesse méditerranéenne à l'UNESCO (Crédit photo: ONU/May Yaacoub)

Coup de projecteur sur le Réseau de la jeunesse méditerranéenne, un programme de trois ans financé par l'Union européenne et mis en œuvre par l'UNESCO. Lancé en 2014, le Réseau vise à renforcer les capacités des jeunes pour qu'ils soient acteurs du changement dans leur communauté.

Le projet part du constat que les pays du sud de la Méditerranée partagent des défis communs liés à l'inclusion sociale des jeunes, tels que le désintérêt de l'engagement citoyen, la faible représentation dans les sphères publiques et politiques ainsi que dans les médias, le taux élevé du chômage et la participation réduite des jeunes femmes au marché du travail.

Comme le souligne Amina Lahbabi, Chargée de communication du Réseau à l'UNESCO, au micro d'ONU Info, le projet se décline selon trois axes : politiques publiques de la jeunesse, médias et information, et emploi et éducation. Il cible tout particulièrement les organisations de jeunesse issues de dix pays des bassins occidental et oriental de la Méditerranée.

Sont ainsi concernés, les acteurs clés de la jeunesse, du développement des compétences et de l'emploi notamment les ministères, institutions publiques, partenaires sociaux, ainsi que les professionnels des médias, les journalistes citoyens et les blogueurs.

Grâce à un réseautage opérationnel parmi les acteurs clés de la jeunesse des 10 pays concernés, un échange d'expériences sur les défis et les thèmes communs est ainsi rendu possible.

(Extrait sonore : Amina Lahbabi, Chargée de communication du Réseau à l'UNESCO; propos recueillis par May Yaacoub)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...