Nigéria / PAM: plus d’un million de personnes aidées dans le nord-est du pays en décembre

Écouter /

Une mère et son enfant dans un centre de traitement de la malnutrition aïgue sévère dans l’état de Borno, au Nigéria. Photo: UNICEF/Andrew Esiebo

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé vendredi avoir fourni de la nourriture ou de l’argent à plus d’un million de Nigérians dans les zones touchées par le conflit dans le nord-est du pays depuis le début du mois.

L’agence onusienne a ainsi pu atteindre plus de la moitié des personnes ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence dans cette région du Nigéria dévastée par des années de violence liées à l’insurrection de Boko Haram.

Dans un communiqué, le PAM a précisé que ce chiffre clé a été atteint lorsqu’elle a accéléré sa réponse humanitaire dans les États de Borno et de Yobe, où près de quatre millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire. Dans certaines régions, plus de la moitié des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë.

« Les besoins sont bien sûr énormes et il reste encore beaucoup à faire. Malgré tout, il s’agit d’un développement spectaculaire par rapport aux 160.000 personnes que nous avons pu aider en octobre », a déclaré le directeur du PAM et coordonnateur des situations d’urgence pour le Nigeria, Sory Ouane. « Ce n’est que grâce aux efforts conjoints de tous les partenaires humanitaires, y compris du Gouvernement du Nigeria, que nous avons pu atteindre un tel chiffre », a-t-il souligné.

Dans les zones où les marchés fonctionnent, plus de 170.000 personnes ont bénéficié d’une aide financière. Près de 800.000 personnes – la plupart déplacées à l’intérieur du pays, et vivant dans des camps ou dans des communautés d’accueil – ont bénéficié de distributions alimentaires. Parmi elles, près de 180.000 enfants de moins de cinq ans ont reçu des aliments nutritifs spécialisés.

143 millions de dollars nécessaires pour venir en aide aux populations du nord-est du Nigéria dans les 6 prochains mois

Dans le cadre de son nouveau mécanisme d’intervention rapide, qui comprend l’utilisation intensive d’hélicoptères et la mise en commun de ressources logistiques et de télécommunications dans l’ensemble de la communauté humanitaire, le PAM a réussi à atteindre des zones jusqu’alors inaccessibles.

« Bien qu’il ait été difficile d’étendre et de fournir en temps opportun, une aide alimentaire vitale, nous cherchons maintenant des moyens d’aider encore plus de personnes dans le besoin – jusqu’à 2,5 millions d’individus d’ici avril 2017 », a précisé M. Ouane.

Entièrement financé par des contributions volontaires, le PAM a besoin de 208 millions de dollars pour financer son intervention humanitaire dans le nord-est du Nigeria au cours des six prochains mois. A ce jour, 143 millions de dollars reste à trouver afin que l’agence onusienne puisse mener à bien son intervention.

« Nous avons beaucoup accompli ces derniers mois et nous projetons d’en faire plus », a déclaré le directeur régional du PAM pour l’Afrique centrale et de l’Ouest, Abdou Dieng. « Mais une opération de cette ampleur et de cette complexité nécessite un financement soutenu pour maintenir l’élan », at-il prévenu.

 

(Extrait sonore : Sory Ouane, Directeur du PAM au Nigéria; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
22/11/2017
Loading the player ...