L'ONU préoccupé par la « menace persistante » de la LRA pour la sécurité de l'Afrique centrale

Écouter /

François Louncény Fall, Représentant spécial par intérim du Secrétaire général pour l'Afrique central, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Manuel Elias

Le Conseil de sécurité s'est réuni ce mercredi avec le Représentant spécial par intérim du Secrétaire général pour l'Afrique centrale. Devant les Quinze, François Louncény Fall a passé en revue les défis que connait la région, s'attardant notamment la menace persistante que pose l'Armée de résistance du Seigneur pour la sécurité régionale.

Les attaques lancées par le Groupe continuent de causer d'indicibles souffrances et de graves conséquences humanitaires, notamment dans l'est de la RCA et le nord-est de la RDC.

François Louncény Fall s'est par ailleurs inquiété du retrait annoncé des troupes ougandaises de la Force régional d'intervention de l'Union africaine. Il avertit qu'un tel retrait entrainerait un vide sécuritaire dont la LRA profiterait pour mener des attaques.

Autre sujet de préoccupation pour le Représentant spécial, la situation dans le bassin du Lac Tchad où Boko Haram continue de lancer des attaques asymétriques malgré la reconquête de certaines parties du territoire. Il a jugé urgent de financer des activités de redressement et de développement dans la région.

(Extrait sonore : François Louncény Fall, Représentant spécial par intérim du Secrétaire général pour l'Afrique centrale)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...