L'ONU dénonce un projet de loi israélien sur la légalisation de colonies et d'avant-postes en Cisjordanie

Écouter /

Halamish, une colonie israélienne, au nord de la Cisjordanie, près du village palestinien de Nabih Saleh. Photo UNICEF/Mouhssine Ennaimi

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a dénoncé mardi le projet de loi israélien dit ‘Loi de légalisation’ qui a pour objectif de protéger les colonies illégales et les avant-postes construits sur des propriétés privées palestiniennes en Cisjordanie.

« Certains ont déclaré qu’il s’agissait d’un pas vers l’annexion de la Cisjordanie », a souligné M. Mladenov dans un communiqué de presse.

Selon la presse, le Parlement israélien s’est prononcé lundi lors d’un vote préliminaire en faveur de ce projet de loi qui permettrait de légaliser 4.000 logements de colons construits en Cisjordanie occupée sur des terres privées palestiniennes. Pour avoir force de loi, ce projet, soutenu par le gouvernement, doit encore faire l’objet de trois lectures au Parlement.

Selon M. Mladenov, si ce projet de loi est adopté, il aura « des conséquences juridiques d’une portée considérable pour Israël, à travers la Cisjordanie occupée, et diminuera grandement la perspective d’une paix arabo-israélienne ».

« J’encourage les législateurs israéliens à reconsidérer cette initiative », a ajouté M. Mladenov. « Je répète que toutes les activités de colonisation sont illégales en vertu du droit international et vont à l’encontre de la position du Quatuor pour le Moyen-Orient selon laquelle les colonies constituent l’un des principaux obstacles à la paix ».

Le Quatuor pour le Moyen-Orient comprend les Etats-Unis, la Russie, l’Union européenne et les Nations Unies. Il joue un rôle de médiateur dans le processus de paix israélo-palestinien.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...