Journée des droits de l'homme : l'UIP dénonce le sort des parlementaires victimes de violations des droits humains

Écouter /

A l'occasion de la Journée des droits de l'homme qui sera célébrée demain samedi 10 décembre, l'Union Interparlementaire (UIP) a publié sa carte des Violations des droits de l'homme des parlementaires. Selon l'UIP, l'année 2016 a connu une forte augmentation du nombre de parlementaires ayant subi des abus ou qui ont affirmé avoir subi de telles violations. Pour cette institution basée à Genève, plus de 450 parlementaires de 42 pays ont eu des problèmes dans l'exercice de leur mandat.

 

Le Comité des droits de l'homme des parlementaires a examiné cette année la situation de 459 parlementaires de 42 pays. Ce qui constitue une augmentation par rapport en 2015 avec 320 parlementaires de 43 pays et 311 parlementaires de 41 pays en 2014. Selon l'Union Interparlementaire (UIP), de nouveaux cas concernant 196 parlementaires ont été soumis au Comité au cours de l'année qui se termine.

Les procès et autres procédures non équitables sont devenus la catégorie de violation la plus répandue en 2016 (passant de 18,1 % en 2015 à 24,6 % en 2016), suivis de la suspension et de la perte abusives du mandat parlementaire – en augmentation considérable, de 12,3 % en 2015 à 20,7 % en 2016. Les atteintes à la liberté d'expression restent relativement stables (avec une augmentation de 2 % par rapport à 2015), tandis que les arrestations et les détentions arbitraires ont diminué de manière significative (10,8 % en 2016 contre 18,7 % en 2015). « L'UIP est préoccupée par le recours croissant aux poursuites judiciaires et à l'exclusion abusive de la vie politique comme moyen de faire taire les voix critiques », déclare le Secrétaire général de l'UIP. Selon Martin Chungong, « l'utilisation de procédures judiciaires comme outil pour réprimer la dissidence politique pacifique révèle une tendance répressive inquiétante qui porte atteinte à la capacité des parlementaires et des parlements à remplir leur mission institutionnelle ».

La cartographie par l'UIP montre que les violations des droits de l'homme ont touché des parlementaires partout dans le monde : 155 parlementaires des Amériques (34 %), 110 d'Asie (24 %), 89 d'Afrique (19 %), 63 d'Europe (14 %), 39 du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord (8 %), et 3 du Pacifique Sud (1 %). Mais par rapport aux années précédentes, l'année 2016 a vu une forte augmentation de nouveaux cas en Amérique latine, en Europe et, dans une moindre mesure, en Asie, ainsi qu'une diminution significative des cas en Afrique et au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA).

L'explication fournie par l'UIP montre que si les Amériques sont la région avec le plus grand nombre de cas de violations des droits fondamentaux des parlementaires, cette nouvelle tendance n'est pas étrangère à la hausse de nouvelles allégations de violations soumises au Comité, en particulier deux nouveaux cas concernant 84 parlementaires d'El Salvador et 21 du Nicaragua. Le Venezuela a également connu une augmentation et atteint un total de 20 parlementaires à la fin de 2016.

En Europe, outre la situation au Bélarus et en Fédération de Russie, la soumission d'un cas collectif concernant 55 parlementaires en Turquie a contribué à cette augmentation marquée des cas en Europe en 2016. Enfin en Afrique, quatre pays ont encore un nombre élevé de parlementaires dont les cas sont étudiés par le Comité : RDC avec l'examen des allégations concernant un total de 36 parlementaires, Zambie (14), Madagascar (12) et Erythrée (11).

En conclusion, le rapport de l'UIP montre que si la plupart de ces parlementaires font partie de l'opposition (73 %), une part importante d'entre eux (25 %) provient de partis au pouvoir. Dans l'ensemble, 80 % des parlementaires concernés sont des hommes et 20 % des femmes (contre 88 % et 12 % respectivement en 2015).

(Extrait sonore : Rogier Huizenga, Responsable du Programme des droits de l'homme à l'Union Interparlementaire ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...