Guinée-Bissau : pour le chef de l’ONU, les dirigeants doivent trouver une solution durable à la crise politique

Écouter /

Le drapeau de la Guinée-Bissau. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Secrétaire général de l’ONU a déclaré, mardi soir, partager les inquiétudes, exprimées par les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), concernant la longue crise politique et institutionnelle en Guinée-Bissau.

Dans une déclaration, Ban Ki-moon a appelé la direction politique de la Guinée-Bissau à démontrer l’engagement et la bonne volonté nécessaires pour parvenir à une solution politique durable à la crise qui touche leur pays, soulignant l’impact négatif sur la population.

Le Chef de l’ONU a rappelé que cette solution doit être basée sur la feuille de route de la CEDEAO et de l’Accord de Conakry.

Le Secrétaire général a en outre pris note de la décision de retirer la Mission de la CEDEAO en Guinée-Bissau (ECOMIB) au premier trimestre de 2017 et a exprimé l’espoir que ce retrait dépendra des conditions préalables stipulées dans la feuille de route de la CEDEAO et d’une consultation adéquate avec les partenaires internationaux, y compris les Nations Unies.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous L'info, Secrétaire général.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...