Gambie: le Conseil de sécurité appelle de nouveau le Président Jammeh à respecter le résultat de l’élection

Écouter /

Le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Kim Haughto

Le Conseil de sécurité a de nouveau demandé, mercredi, au Président sortant de la Gambie, Yahya Jammeh, et aux autorités gambiennes compétentes de « respecter pleinement » les résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016 et la volonté du peuple gambien de transférer le pouvoir au Président élu, Adama Barrow le 19 janvier 2017 au plus tard, conformément à la constitution du pays.

Dans une déclaration présidentielle, le Conseil de sécurité a à nouveau appelé Yahya Jammeh à respecter la volonté du peuple gambien de procéder à une « transition pacifique et ordonnée ». Il a demandé aux forces de défense et de sécurité gambiennes de faire preuve de la plus grande retenue pour maintenir le calme à Banjul, et a aussi rappelé que ses membres ont demandé que la sécurité du Président élu, M. Barrow, ainsi que celle de tous les citoyens gambiens soit pleinement assurée.

Les 15 ont par ailleurs salué l’implication de l’Union africaine (UA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans la résolution de la crise gambienne et ont réaffirmé leur plein appui aux efforts déployés par les deux organisations pour promouvoir la paix, la stabilité et la bonne gouvernance dans la région.

Les 15 ont prié le Secrétaire général de l’ONU, notamment par l’intermédiaire de son représentant spécial et chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohammed Ibn Chambas, en collaboration avec les organisations régionales et sous régionales compétentes, de faciliter l’instauration d’un dialogue politique entre les parties prenantes gambiennes en vue d’assurer un transfert pacifique du pouvoir en Gambie.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...