Burkina Faso : le chef de l’ONU condamne une attaque contre un poste militaire

Écouter /

Le drapeau du Burkina Faso. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Secrétaire général de l’ONU, a condamné l’attaque perpétrée vendredi contre un poste militaire à Nassoumbou, dans la province du Soum, au nord du Burkina Faso, au cours de laquelle des soldats burkinabès ont été tués et blessés.

Dans une déclaration, Ban Ki-moon a encouragé les autorités du Burkina Faso à ouvrir une enquête afin de traduire les auteurs de cette attaque en justice.

Le chef de l’ONU a présenté ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au gouvernement et au peuple du Burkina Faso. Il a également souhaité un prompt et complet rétablissement aux blessés.

Il a aussi remercié le Burkina Faso pour son importante contribution aux efforts de stabilisation et de paix au Mali.

Ban Ki-moon a réitéré l'engagement des Nations Unies à appuyer le Burkina Faso dans ses efforts pour pérenniser la paix et renforcer la sécurité, en coopération avec les autres pays de la région du Sahel et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...