Bilan Crise des réfugiés et des migrants : 2016 pourrait être l'année la plus meurtrière en Méditerranée

Écouter /

( Photo: UNHCR/I. Pavicevic

Les accords conclus le 18 mars dernier entre l'Union européenne et la Turquie ont considérablement réduit les flux de migrations à l'Est de la Méditerranée, entre l'Anatolie et la Grèce. Le dernier décompte fait par le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) fait état de plus de 350.000 arrivées de migrants et de réfugiés dont presque 172.000 via les côtes grecques.

Mécaniquement, de plus en plus de migrants tentent de rejoindre l'Europe par l'Afrique du Nord, tentant une traversée encore plus périlleuse jusqu'aux côtes italiennes. Déjà environ 4.00 migrants ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée. A ce rythme, l'année 2016 est partie pour être l'année la plus meurtrière pour les réfugiés selon le HCR.

Au micro d’ONU Info Céline Schmitt, porte Parole du Bureau du HCR en France et Monaco, nous présente la situation des réfugiés et des migrants en 2016.

(Interview: Céline Schmitt, porte Parole du Bureau du HCR en France et Monaco; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Dossiers, L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...