Ban Ki-moon dénonce un projet de loi israélien qui régulariserait des colonies en Cisjordanie

Écouter /

Ban Ki-moon lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Manuel Elias

Le Secrétaire general des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exhorté, vendredi, lors d’une reunion du Conseil de sécurité, les législateurs israéliens à ne pas faire passer un projet de loi qui régulariserait plus de cinquante colonies de peuplement et des milliers d'autres habitations construites en Cisjordanie, avertissant qu'une telle législation ferait diminuer de manière notable les chances de paix arabo-israélienne.

Venu faire le point, une dernière fois, avant le fin de son mandat, sur la situation en Palestine, Ban Ki-moon a aussi une nouvelle fois engagé les autorités palestiniennes à dénoncer l'incitation et la violence et a signalé que la bande de Gaza est une poudrière qui est sur le point d'exploser, à moins, notamment, de lever les restrictions de mouvement et de faire cesser les tirs de roquettes depuis la bande.

Devant les Quinze, Ban Ki-moon a aussi jugé nécessaire de répondre à ce qu'il a qualifié de parti pris contre Israël au sein même de l'ONU, pointant du doigt «des décennies de manœuvres politiques» qui ont créé « un volume disproportionné de résolutions, de rapports et de conférences qui critiquent Israël».

Le Secrétaire général a signalé que dans bien des cas, au lieu d'aider la cause palestinienne, cette réalité entrave la capacité de l'ONU à remplir son rôle efficacement.

Ban Ki-moon a appelé le Conseil de sécurité à réaffirmer sans équivoque qu'il n'y a pas d'autres alternatives que la solution à deux États.

« Nous ne devons pas abandonner le droit d'exister de la Palestine, tout comme nous devons protéger le droit qu'a Israël d'exister dans la paix et la sécurité avec ses voisins », a-t-il lancé.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...