Syrie: l'UNICEF condamne l'attaque contre un jardin d'enfants à Harasta

Écouter /

Deux enfants dans des décombres à Alep (2015). Photo: © UNICEF/UN013172/Al-Issa

L’UNICEF a renouvelé son appel dimanche à toutes les parties au conflit en Syrie et à ceux qui ont une influence sur elles pour que la protection des enfants soit primordiale et pour qu'ils s’acquittent de leurs obligations en vertu du droit international humanitaire.

Cet appel renouvelé fait suite à l'attaque dimanche qui aurait frappé un jardin d'enfants dans la ville de Harasta, à quelques kilomètres de la capitale, Damas.

Selon UNICEF cette attaque est la plus récente d’une série  d’attaques contre les écoles et les établissements d’enseignement en Syrie.

Au cours des deux dernières semaines d’octobre, le Fonds a pu vérifier cinq attaques contre des écoles qui ont tué plus de trente enfants.

Un hôpital aurait également fait l'objet d'une frappe distincte dimanche à Harasta, tuant une personne et en blessant plusieurs.

L'UNICEF a souligné que les attaques contre toutes les infrastructures civiles, y compris les écoles, les jardins d’enfants, les terrains de jeux, les établissements d’enseignement et de santé doivent cesser immédiatement.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...