Syrie : reprise des opérations humanitaires de l'UNICEF à la frontière jordano-syrienne

Écouter /

Livraison d’aide à la frontière de la Jordanie avec la Syrie (Photo d’archive: UNICEF/Miraj)

Les organismes humanitaires des Nations Unies poursuivent leurs opérations d'aide  à environ 85.000 Syriens bloqués dans une zone désertique à la frontière  jordano-syrienne. Ces opérations sont consécutives à la décision d'Amman d'autoriser à nouveau la livraison d'aide.  Et pour le Fonds des Nations Unies pour l'enfance, l'urgence est de livrer des kits pour l'hiver et le déploiement d'une caravane pour fournir des services de santé et de nutrition.

 

C'est une première depuis plus de trois mois à la frontière entre la Jordanie et la Syrie. C'est cette semaine que les organismes humanitaires ont pu accéder vers les camps de fortune dans ce no man's land où s'entassent des dizaines de milliers de Syriens ayant fui la guerre qui déchire leur pays. En effet, la Jordanie avait fermé l'accès à cette zone dite du « remblai » après une attaque à un poste frontalier jordanien.

Cette reprise des opérations d'assistance par les agences onusiennes leur permettra d'atteindre ces 85.000 Syriens coincés à la frontière entre la Syrie et la Jordanie. Ces dizaines de milliers de Syriens, dont les trois quarts sont des femmes et des enfants, se retrouvent pris au piège depuis des mois le long d'un remblai de terre dans une région frontalière, isolée et désertique et ont désespérément besoin d'une assistance pour survivre.

De la nourriture et des articles essentiels ont été livrés en prévision des mois d'hiver. L'Unicef a ainsi fourni plus de 250 «kits d'hiver» comprenant des chandails, des pantalons, des vestes, des chaussettes et des bottes pour les enfants de moins de 12 mois. D'autres opérations sont prévues afin d'apporter aussi des services de santé de base et de nutrition dans les prochains jours.

Avant la fermeture de la frontière jordano-syrienne, les agences humanitaires fournissaient régulièrement de l'aide depuis la Jordanie aux dizaines de milliers de Syriens coincés dans cette zone.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...