Syrie : près de 500.000 enfants vivent désormais dans des villes assiégées

Écouter /

En Syrie, Abdulaziz, 10 ans, se rend au “Monde de l'enfance” un terrain de jeu sous terre.Photo UNICEF/ Alshami

Le nombre d’enfants vivant dans des zones assiégées en Syrie a doublé en moins d’un an, a indiqué le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF, alors que les violences s’intensifient dans le pays et notamment dans la ville d’Alep.

Près de 500.000 enfants vivent maintenant dans 16 zones assiégées à travers le pays, presque complètement coupés de l’aide humanitaire et des services de base, a précisé l’agence onusienne dans un communiqué de presse publié dimanche.

 

« Pour des millions d’êtres humains en Syrie, la vie est devenue un cauchemar sans fin – en particulier pour les centaines de milliers d’enfants vivant en état de siège. Les enfants sont tués et blessés, ont peur d’aller à l’école ou même de jouer, survivant avec peu de nourriture et peu de médicaments », a déclaré le Directeur exécutif de l’UNICEF, Anthony Lake. « Ce n’est pas une façon de vivre et trop de gens meurent ».

 

Certaines communautés ont reçu peu ou pas d’aide en près de deux ans. Dans l’est d’Alep, l’UNICEF estime que 100.000 enfants vivent en état de siège.

 

En l’absence d’endroits sûrs, les enfants se servent des caves, des écoles et des hôpitaux pour continuer à jouer, apprendre et, si nécessaire, obtenir des soins médicaux.

 

Dans une zone assiégée, un groupe de bénévoles a construit une aire de jeu et un parc en reliant une série de sous-sols. En moyenne, environ 200 enfants viennent là tous les jours. Dans une autre zone assiégée, une école souterraine permet à 250 filles d’apprendre.

 

Alors que le conflit dure depuis plus de cinq ans, l’UNICEF a demandé une nouvelle fois à toutes les parties « de lever les sièges à travers la Syrie et de permettre et faciliter un accès humanitaire immédiat, inconditionnel et durable à toutes les régions du pays ».

 

 

(Interview: Geneviève Boutin, responsable humanitaire UNICEF Moyen Orient; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...