Santé : les recommandations de l'OMS pour lutter contre les infections chirurgicales

Écouter /

L’OMS préconise une prévention avant, pendant et après l'intervention chirurgicale (Photo: OMS).

Ce problème des infections chirurgicales est mondial. Jusqu'à un tiers des patients dans les pays pauvres ou à revenus intermédiaires sont infectés pendant une intervention chirurgicale.  Dans les pays riches aussi, ce type d'infections reste répandu. Il constitue le deuxième le plus fréquent en Europe et aux Etats-Unis. Face à ce problème, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié ce jeudi à Genève une trentaine de recommandations, en insistant sur le fait que la prévention est préconisée avant, pendant et après l'intervention chirurgicale.

 

Ce sont recommandations qui sont avant tout données aux médecins, aux infirmières et à tous les autres acteurs du corps médical. Avec ces mesures qui seront réévaluées tous les cinq ans au moins, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)  souhaite aussi qu'elles soient utilisées pour établir des politiques nationales et locales.

L'Objectif étant de rappeler certains fondamentaux, comme par exemple, la préparation à une intervention chirurgicale devrait toujours comporter un bain ou une douche, mais pas le rasage, et les antibiotiques ne devraient être utilisés qu'en prévention des infections avant et pendant l'opération, pas après. L'institution onusienne basée à Genève voit dans ses nouvelles lignes directrices, un moyen de sauver des vies, à réduire les coûts et à arrêter la propagation des super bactéries.

On trouve dans les lignes directrices 13 recommandations à appliquer avant l'intervention et 16 pendant et après l'acte chirurgical pour la prévention des infections. Elles vont de simples précautions, comme s'assurer que les patients se baignent ou prennent une douche avant l'opération ou décrire le meilleur moyen de se laver les mains pour les équipes chirurgicales, à des orientations sur les antibiotiques à utiliser en prévention, les désinfectants à employer avant les incisions et les sutures à faire.

Par ailleurs, l'OMS recommande de n'utiliser les antibiotiques pour la prévention des infections qu'avant et pendant l'opération seulement, une mesure cruciale pour arrêter la propagation de la résistance aux antibiotiques. Il ne faut pas les utiliser après les interventions, comme c'est souvent le cas. Une façon pour l'OMS de rappeler que les « antibiotiques sont des médicaments utilisés pour prévenir et traiter les infections bactériennes ». Or la résistance aux antibiotiques compromet les succès de la médecine moderne. « Sans antibiotiques efficaces pour la prévention et le traitement des infections, certaines interventions chirurgicales comme les césariennes et la pose de prothèses de hanches deviendront beaucoup plus dangereuses. Cela entraînera une prolongation des hospitalisations, une augmentation des frais médicaux et une hausse de la mortalité ».

Dans tous les cas, « personne ne devrait tomber malade en allant consulter ou en recevant des soins », a déclaré le Dr Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général à l'OMS pour Systèmes de santé et innovation. Pourtant les infections du site opératoire continuent de faire des ravages et sont dues à des bactéries qui s'introduisent au cours des incisions faites pendant l'intervention. Chaque année, elles menacent la vie de millions de patients et contribuent à la propagation des résistances aux antibiotiques. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, 11 % des patients opérés sont infectés au cours de l'intervention. En Afrique, jusqu'à 20 % des femmes ayant une césarienne contractent une infection de la plaie, ce qui compromet leur santé et leur capacité de s'occuper de leurs enfants. Mais le problème des infections du site opératoire n'est pas réservé aux pays pauvres. Aux États-Unis, elles contribuent à plus de 400.000 journées supplémentaires d'hospitalisation, augmentant les dépenses totales de US $900 millions par an.

(Extrait sonore : Professeur Benedetta Allegranzi, Responsable à l'OMS de l'Unité de prévention et de contrôle ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...