RDC/Conseil de sécurité : échanges "fructueux et rassurants" avec le Président Kabila

Écouter /

Le Président Joseph Kabila saluant des membres du conseil de sécurité des Nations unies devant son bureau officiel à Kinshasa, le 12 novembre 2016. (Photo: Radio Okapi/John Bompengo)

En visite à Kinshasa, la délégation du Conseil de sécurité s'est félicitée samedi de son échange "fructueux et rassurant" avec le Président Joseph Kabila.

Selon Ismael Abrao Gaspar Martins, Ambassadeur de l’Angola auprès de l’ONU et co-président de la délégation, la délégation du Conseil a une double mission politique et sécuritaire en République démocratique du Congo(RDC), portant sur les élections reportées dans le pays et sur la situation à l’est du pays, à Beni, théâtre de tueries.

Sur le plan politique, les quinze ont affirmé soutenir la feuille de route mise en place notamment dans l’accord du 18 octobre issu du dialogue national.

Pour le Conseil, l'Accord du 18 octobre constitue une base sur laquelle il faut désormais construire.

À l'issue de la rencontre avec le Président Kabila qui a duré près de deux heures, Ismael Abrao Gaspar Martins a appelé tous les Congolais à s'atteler à la reconstruction de leur pays avec leurs dirigeants.

"Bâtir cela veut dire ne pas détruire. Bâtir cela ne veut pas dire semer le chaos dans un pays qui ne peut plus vivre avec les situations chaotiques du passé", a expliqué l'Ambassadeur africain, ajoutant, qu’ “Il faut aller vers les élections, il faut aller vers la reconstruction de ce grand pays".

Pour rappel, le mandat actuel du Président Kabila devait s’achever le 19 décembre prochain. Les élections présidentielles ont été reportées à deux reprises et doivent désormais se tenir en 2018, suite à la demande de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et l'approbation de la Cour constitutionnelle.

Aussi, le 18 octobre dernier, les participants au dialogue national ont signé un accord qui entend mener à leur terme les élections en avril 2018.

Les groupes d'opposition qui ont boycotté le dialogue national ont formé une coalition dénommée "Rassemblement", qui manifeste chaque 19 du mois pour que le Président Kabila quitte le pouvoir.

La délégation du Conseil de sécurité est arrivée à Kinshasa vendredi pour une visite de trois jours dans le pays. Samedi, elle a notamment rencontré le Président Kabila ainsi que divers membres de l'opposition. Les quinze doivent se rendre dimanche à Beni, au Nord-Kivu.

 

(Extrait sonore: Ismael Abrao Gaspar Martins, Ambassadeur de l’Angola auprès de l’ONU et co-président de la délégation du Conseil de sécurité en RDC; propos recueillis par Jeef Ngoy, Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...