RDC: des experts demandent la levée de l'interdiction de manifester alors que l'ONU annonce des équipes de monitoring

Écouter /

Une rue de Kinshasa lors des heurts qui ont éclaté pendant la manifestation de l'opposition à Kinshasa, le 19/09/2016. (Photo : Radio Okapi/J.Bompengo)

Un groupe d'experts des droits de l'homme de l'ONU a appelé, jeudi, les autorités de la République démocratique du Congo à lever une interdiction « injustifiée » des manifestations dans la capitale, Kinshasa.

L'interdiction a été imposée en septembre après une série de grandes manifestations qui ont été brutalement réprimées par les forces de sécurité, faisant des dizaines de morts et de blessées.

Les experts estiment qu'étant donné que le pays se trouve dans une période électorale hautement contestée, les citoyens devraient avoir davantage d'espace pour exprimer leurs libertés fondamentales.

Sur place en RDC, le Bureau conjoint de l'ONU aux droits de l'homme compte déployer des équipes de monitoring en anticipation de l'approche du 19 décembre, date de l'expiration du second mandat du Président Joseph Kabila.

(Extrait sonore : Barbara Matasconi, coordinatrice de l'Unité rapport et enquêtes spéciales du Bureau conjoint aux droits de l'homme en RDC)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...