RDC : à Beni, le Conseil de sécurité s'inquiète des actes de terrorisme

Écouter /

Arrivée à Bén, en RDC,i du Conseil de sécurité. (Photo: ONU/MONUSCO)

Les actes des forces négatives qui se déroulent à Beni sont des actes de terrorisme, a affirmé dimanche la délégation du Conseil de sécurité à l'issue de sa visite dans la localité du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC).

Les quinze membres du Conseil ont déclaré être venus pour comprendre les défis qui sont à la base de l'insécurité à Beni et apporter leur soutien aux populations qui ont tant souffert des violences qui sévissent dans la région, notamment aux mains des ADF (Forces démocratiques alliées), originaires de l'Ouganda.

Les Quinze se sont entretenus avec les autorités politiques et militaires de la province ainsi que différentes couches de la population représentées au sein de la société civile.

A l'issue de la visite de la délégation, le Représentant permanent adjoint de la France auprès de l'ONU, Alexis Lamek, a souligné l'importance de mutualiser les efforts, non seulement avec les pays de la région, les forces nationales et les forces de la Mission de l’ONU (MONUSCO), mais aussi avec la population du Nord-Kivu.

Pour sa part l'Ambassadeur angolais auprès de l'ONU qui préside la délégation du Conseil, présente durant trois jours dans le pays, a affirmé l'importance de mettre en œuvre des stratégies appropriées pour faire cesser les actes terroristes en assurant notamment le déploiement de troupes spécialisées .

Ismaël Abraao Gaspar Martins a rappelé que la création de la brigade spéciale a porté ses fruits et a affirmé qu’avec l’appui des forces armées et la police de la RDC ainsi que des pays qui sont prêts à contribuer à lutter contre les forces négatives, cela serait possible.

La délégation du Conseil de sécurité de l'ONU a quitté Beni en fin d'après-midi dimanche pour Entebbe en Ouganda.

 

(Extraits sonores : Ismaël Abraao Gaspar Martins, Représentant permanente de l'Angola auprès des Nations Unies et président de la délégation du Conseil, et Alexis Lamek, Représentant adjoint de la France auprès de l'ONU;  Mise en perspective:  Cristina Silveiro;  Propos recueillis par Rosalie Zawadi)

 

 

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...