Mali: Ban Ki-moon condamne une attaque contre les Casques bleus dans le centre du pays

Écouter /

Des officiers sénégalais de la Police des Nations Unies patrouillent les rues de Gao au Mali. Photo: MINUSMA/Marco Dormino

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné dans les termes les plus forts une nouvelle attaque meurtrière qui a pris pour cible des Casques bleus au Mali.

Dimanche matin, dans la région de Mopti, un engin explosif a explosé au passage d'un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies dans le pays, suivi de tirs directs par les assaillants. Un casque bleu togolais et deux civils maliens ont péri lors de l’attaque.

Ban Ki-moon a demandé que les auteurs de ces crimes soient traduits en justice, et la MINUSMA a indiqué que la Gendarmerie malienne ouvrira une enquête sur les circonstances de la présence des deux civils maliens, qui suivaient le convoi de la mission quand l’attaque a eu lieu.

Ban Ki-moon a réitéré que les attaques contre des casques bleus des Nations Unies pourraient constituer des crimes de guerre selon le droit international.

Il a aussi affirmé que les attaques perpétrées contre la MINUSMA n’affaibliront pas la détermination de la Mission d’appliquer pleinement son mandat de soutien aux efforts du gouvernement malien, des parties signataires de l’accord de paix et du peuple malien pour parvenir à une paix et une stabilité durables.

(Extrait sonore : Général Michel Lollesgaard, Commandant en chef de la force de la MINUSMA)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...