Madagascar: 850 000 personnes en besoin d'une aide alimentaire d'urgence

Écouter /

Le sud de Madagascar a été affecté par 3 ans de sécheresses consécutives.(Photo: FAO/Luc Genot)

Quelque 67 millions de dollars sont requis sous forme d'aide alimentaire et de soutien face à l’aggravation de l’insécurité alimentaire dans le sud de Madagascar, ont affirmé vendredi les agences alimentaires des Nations Unies.

Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), près de 850.000 personnes – soit environ la moitié de la population du sud – sont confrontées à la faim et ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence.

La situation d'insécurité alimentaire pourrait se détériorer davantage au cours des prochains mois si l'augmentation de l'aide humanitaire et les interventions visant la réhabilitation des moyens d'existence ne se matérialisent pas, mettent en garde les deux agences.

On estime à 1,4 million le nombre de personnes en situation d'insécurité alimentaire en 2016-2017 dans les trois régions méridionales de la Grande île.

Les agriculteurs du sud de Madagascar, victimes de trois années de sécheresse dévastatrice, ont besoin d’un soutien urgent accru pour planter leurs champs à temps durant la prochaine saison de plantation qui s'étend de décembre à janvier, ont expliqué les agences.

La FAO commencera la distribution de boutures et de semences dès le mois prochain, ciblant quelque 170 000 familles d’agriculteurs dans les districts du sud les plus exposés à l’insécurité alimentaire. Boutures de manioc , de patate douce et plusieurs variétés de semences tolérantes à la sécheresse procurées par la FAO permettront aux petits agriculteurs d'assurer le succès de la prochaine récolte. L'Organisation distribuera également des outils agricoles et soutiendra les familles ayant du bétail.

Dans le même temps, ces familles recevront de la nourriture ou de l’argent dans le cadre d’un programme en cours du PAM afin qu’elles puissent se maintenir jusqu’à la prochaine récolte en mars-avril. Le PAM distribue, depuis juin, des denrées alimentaires aux populations les plus nécessiteuses, et de l’argent, depuis juillet, dans les zones dotées de marchés qui fonctionnent.

(Extrait sonore : Patrice Talla Takouakam, Représentant de la FAO à Madagascar; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...