La COP22 met à l'honneur l'Afrique, particulièrement vulnérable aux changements climatiques

Écouter /

Scène de nuit à la COP22 au Maroc. Photo: ONU/Evan Schneider

L'Afrique était à l'honneur à la COP22, la Conférence sur le climat, organisée à Marrakech, au Maroc, avec la tenue, ce mercredi, du Sommet des Chefs d'États et de Gouvernement d'Afrique, un continent particulièrement vulnérable au réchauffement planétaire.

A cette occasion, le Secrétaire général de l'ONU a indiqué que comparés au moyennes internationales, les températures y augmentent plus rapidement et que le continent recense 36 des 50 pays les plus gravement touchés par les changements climatiques.

Le Roi Mohammed VI du Maroc s'est de son côté soucié des 10 millions de réfugiés climatiques africains, avertissant qu'à moins d'agir, près de 60 millions de personnes seront déplacées d'ici à 2020 du fait de la rareté de l'eau.

Ibrahim Thiaw, Directeur exécutif adjoint du PNUE, explique les Africains, et les jeunes notamment, doivent être considéré comme des acteurs à part entière de la lutte contre les changements climatiques.

(Extrait sonore : Ibrahim Thiaw, Directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies pour l'environnement; propos recueillis par Basma Baghall)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...