Journée mondiale de la philosophie 2016 : une valeur durable, nuit et jour

Écouter /

La Journée mondiale de la philosophie (Crédit photo :illustration/UNESCO)

Comme chaque année, le troisième jeudi de novembre, l'UNESCO et la communauté internationale célèbrent la Journée mondiale de la philosophie. Ainsi, l’UNESCO souligne la valeur durable de la philosophie pour le développement de la pensée humaine, pour chaque culture et pour chaque individu.

Tolérance et philosophie

Dans le message adressé à cette occasion, la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova déclare que «cette année, nous célébrons la Journée mondiale de la philosophie au lendemain de la Journée internationale de la tolérance. Cette coïncidence est profondément significative tant la tolérance et la philosophie sont liées. La philosophie se nourrit du respect, de l'écoute et de la compréhension de la diversité des opinions, des réflexions et des cultures qui enrichissent notre manière d'être au monde. Comme la tolérance, la philosophie est un art de vivre ensemble, dans le respect des droits et des valeurs communes. Elle est une capacité à voir le monde à travers un œil critique, informé du regard des autres, fortifié par la liberté de pensée, de conscience et de croyance.»

La philosophe: «une pratique quotidienne qui aide à vivre mieux»

Par ailleurs, la Directrice générale de l’UNESCO rappelle que «la philosophie est davantage qu'une discipline académique ou universitaire – c'est une pratique quotidienne qui aide à vivre mieux, et plus humainement. L'interrogation philosophique, dès le plus jeune âge, s'apprend et se perfectionne, comme une clé essentielle pour animer le débat public et défendre l'humanisme, si malmené par la violence et les tensions du monde.

La patronne de l'UNESCO fait également valoir que la philosophie n'offre aucune solution prête à l'emploi, mais une quête perpétuelle pour interroger le monde et tenter d'y trouver sa place. Sur ce chemin, la tolérance est à la fois une vertu morale et un outil pratique de dialogue. « Elle n'a rien à voir avec le relativisme naïf qui prétend que tout se vaut : c'est une exigence individuelle d'écoute, d'autant plus forte qu'elle se fonde sur un engagement résolu à défendre des principes universels de dignité et de liberté, » déclare-t-elle.

Aristote et Leibniz

L'UNESCO célèbre cette année les anniversaires de deux éminents philosophes, Aristote et Leibniz, qui ont contribué au développement de la métaphysique et de la science, de la logique et de l’éthique. Ils avaient en commun, à quelques siècles d'écart et dans des contextes culturels très différents, de placer la philosophie au cœur de la vie publique, comme un élément central d'une vie digne et libre. A notre tour célébrons cet esprit, osons ouvrir des espaces pour la pensée libre, ouverte et tolérante. Sur la base de ce dialogue, nous pourrons construire une coopération plus forte entre les citoyens, les sociétés et les états, comme fondement durable de la paix.

Nuit de la philosophie

Le 18 novembre, en collaboration avec la Commission nationale française pour l'UNESCO, le Siège de l'UNESCO accueille la septième édition d' « Une Nuit de la philosophie ».

Construite à partir d'un concept déployé avec succès par la philosophe et metteure en scène Mériam Korichi, lors de précédentes éditions à Paris, Londres, Berlin, New York et Helsinki, Une Nuit de la philosophie, dans son format standard, est un évènement d'une durée de 12 heures ouvert au grand public.

Cet évènement implique la mobilisation d'un grand nombre de philosophes afin de dresser un panorama de la philosophie dans le monde d’aujourd'hui, tout en développant des perspectives nouvelles pour les missions de l'UNESCO. Le programme donnera une importance particulière à la célébration des anniversaires d'Aristote et de Leibniz, ainsi qu'au thème de la tolérance.

L'idée est d'occuper simultanément tous les espaces disponibles à l'UNESCO afin de proposer une « philosophie à la carte » en interaction avec la puissance visuelle et architecturale de l'identité du Siège de l'UNESCO.

Cela implique de multiples espaces parallèles où se tiendront des conférences philosophiques traditionnelles ainsi qu'un éventail d'activités innovatrices, telles que des installations artistiques, des performances en live et des projections de films et de vidéos afin d'explorer la philosophie de façon créative, esthétique, ludique et provocatrice. En effet, les nombreux espaces du Siège de l'UNESCO sont autant de possibilités de pratiques et d'itinéraires philosophiques.

L'enjeu est de déplacer les frontières et d'interroger les divisions, en invitant chacun des participants à réfléchir activement au monde d'aujourd'hui, en plaçant le public (physiquement présent à Paris et dans le monde grâce à la retransmission digitale) au cœur de l'évènement.

La philosophie à l'UNESCO s'ouvre au public, offrant un moment de temps suspendu, un épochè, repoussant les limites des conventions usuelles, confrontant et rendant hybrides des visions artistiques et des élaborations et conceptions philosophiques.

Entrée libre. RSVP en ligne : http://on.unesco.org/jmp112016

(Interview : John Crowley, Chef de la Section des sciences sociales et humaines de l'UNESCO; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...