Côte d'Ivoire : le HCR et le SAARA lancent une opération d'identification des réfugiés

Écouter /

Jeunes réfugiés libériens à l’école de Danane, Côte d’Ivoire (Archives, credit : Photo : HCR)

Le gouvernement ivoirien à travers le Service d'aide et d'assistance aux réfugiés et apatrides (SAARA) du Ministère des affaires étrangères, en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), vient de procéder au lancement de l'opération d'identification des réfugiés vivant dans le pays.

L'opération a pour but “de déterminer avec exactitude le nombre de réfugiés vivant en Côte d’Ivoire afin de pouvoir répondre aux besoins de ceux-ci de façon prompte”, souligne Kouakou Lacina Kouamé,responsable du SAARA. Ce dernier a précisé qu’une équipe mobile se rendra éventuellement dans les hôpitaux et dans les prisons pour enregistrer les réfugiés qui s’y trouvent, assurant de la volonté des autorités d’identifier “de manière efficace” les réfugiés vivant dans le pays.

Cette identification doit par ailleurs “être entourée des garanties de sécurité les plus modernes”,a souligné le chef du SAARA.

Les responsables du HCR, estiment de leur côté, que les documents d’identification des réfugiés permettront une plus grande protection de ceux-ci.

La Côte d’Ivoire a accueilli plusieurs milliers de réfugiés au plus fort des conflits dans des pays limitrophes. Après plus de vingt ans de présence sur le sol ivoirien, de nombreux réfugiés libériens ont pour la plupart pu regagner leur pays, grâce aux opérations de rapatriement et d’assistance du HCR et du SAARA.

Selon les autorités ivoiriennes le pays compterait encore officiellement 1.900 réfugiés sur son territoire.

L'opération d'identification s'achèvera le 3 décembre.

(Mise en perspective : Jean-Claude Mabea, ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...