Côte d’Ivoire : Ban Ki-moon salue l’adoption de la nouvelle constitution

Écouter /

Vue aérienne de la commune du Plateau à Abidjan (2011) Photo: ONU/Basile Zoma

Le Secrétaire général a salué l’annonce de l’adoption de la nouvelle constitution par la Commission électorale indépendante à l'issue du référendum constitutionnel organisé le 30 octobre.

Dans une déclaration publiée mercredi soir, Ban Ki-moon a noté avec satisfaction que la nouvelle constitution ivoirienne traite de certaines des causes de tension et de divisions de longue date en Côte d’Ivoire.

Selon la presse, le « oui » à la nouvelle Constitution a obtenu 93,42 % des suffrages pour un taux de participation d'un peu plus de 42 %. Le scrutin avait toutefois été boycotté par l'opposition.

Ce nouveau texte constitutionnel prévoit la création d'un poste de vice-président et d'un Sénat, rend l'école obligatoire pour tous, et clarifie les conditions d'éligibilité du président en évacuant notamment le concept d'« ivoirité » qui avait été l'origine d'instabilités dans le passé.

Le Secrétaire général invite toutes les parties ivoiriennes, et en particulier les dirigeants politiques et leurs partisans, à rejeter la violence et à s’abstenir de tout propos incendiaire.

Ban Ki-moon exhorte en outre à régler tous différends ou griefs par des moyens constitutionnels et à s’engager dans un dialogue politique centré sur la tenue d’élections législatives ouvertes, libres et équitables dans les semaines à venir.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...