Afrique de l'ouest: le rapport du FIDA sur le développement rural 2016 est un «appel de ralliement»

Écouter /

Un déplacé interne, agriculteur de profession prépare la terre avant de semer à Kukarata, dans le nord-est du Nigéria. Photo: ©FAO/Sonia Nguyen

Le chômage des jeunes, l'insécurité foncière et la fragilité des filières constituent les principaux obstacles à l'élimination de la pauvreté et des inégalités en Afrique de l’Ouest et Centrale, affirme un nouveau rapport présenté à Abidjan par le Fonds international de développement agricole (FIDA), en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD).

Lors du lancement du rapport, le vice-président du FIDA, Michel Mordasini, a affirmé que ce document est un « appel de ralliement » pour les gouvernements africains autour de l'importance des politiques agricoles et du développement rural.

Selon lui, « il est indispensable d'associer les populations rurales, les exploitants agricoles à la stratégie de lutte contre la pauvreté ».

D'après ce rapport, seules des politiques ciblées axées sur les populations rurales permettront d'éradiquer la pauvreté dans les pays en développement.

(Extrait sonore : Michel Mordasini, Vice-Président du Fonds international de développement agricole; propos recueillis par Jean Claude Mabea, ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...