Yémen : l'ONU dénonce un “climat d'impunité” après le dernier raid aérien sur Sanaa

Écouter /

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein. Photo : ONU / Jean-Marc Ferré

Le Haut-Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme a condamné fermement l'attaque dans la capitale yéménite Sanaa, qui a fait samedi plus des dizaines de morts et des centaines de blessés, et demande une « enquête indépendante » sur ces frappes. Les services du Haut-Commissaire Zeid ont qualifié cette attaque de « scandaleuse ».

Le Chef des droits de l'homme de l'ONU a ainsi dénoncé le « climat d'impunité »qui règne au Yémen en l'absence d'une enquête internationale sur les probables crimes de guerre commis dans ce pays. Zeid Ra'ad al Hussein s'exprimait après la mort de dizaines de personnes tuées par un tir de missile alors qu'elles assistaient samedi à une veillée funèbre à Sanaa, la capitale yéménite.

Le Haut-Commissaire a notamment dénoncé l'attitude de pays membres du Conseil de l'Onu pour les droits de l'homme qui se sont opposés à la mise en place d'une mission d'enquête sur les crimes commis au Yémen. « L'incapacité du Conseil des droits de l'homme à adopter une mesure décisive en ouvrant une enquête internationale contribue à un climat d'impunité et les violations se poursuivent de manière régulière », a déploré Zeid.

Depuis que le conflit a pris une dimension internationale avec l'engagement de l'Arabie saoudite, plus de 4.125 civils ont été tués et plus de 7.207 ont été blessés, précise un communiqué de l'ONU.

 

(Extrait sonore : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...