Wonder Woman au service de l’ONU

Écouter /

(Photo: ONU/Kim Haughton)

Les Nations Unies ont désigné vendredi le personnage de super-héroïne de bande dessinée américaine Wonder Woman Ambassadrice honoraire pour l’autonomisation des femmes et des filles.

Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’une campagne, en collaboration avec DC Entertainment et Warner Bros, pour sensibiliser l’opinion publique à la question de l’égalité des sexes.

Wonder Woman, l’une des super-héroïnes les plus emblématiques, permettra d’atteindre de nouveaux publics sur les objectifs de développement durable et de stimuler l’action en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles.

« Même si nous avons réalisé des progrès vers l’égalité des sexes, dans de nombreuses régions du monde, les femmes et les filles continuent d’être victimes de discrimination et de violence. L’égalité des sexes est un droit humain fondamental et une fondation pour un monde pacifique, prospère et durable », a déclaré la Secrétaire générale adjointe à la communication et à l’information, Cristina Gallach.

« Cette campagne est un exemple de la façon dont nous travaillons avec divers partenaires et dont nous construisons de nouvelles alliances pour atteindre des publics partout dans le monde pour qu’ils connaissent et comprennent les objectifs, et, dans ce cas, l’égalité des sexes », a-t-elle ajouté.

S’appuyant sur l’image de force de Wonder Woman et sur son combat pour la justice et la paix, la campagne mettra l’accent sur les efforts menés dans cinq domaines clés : dénoncer les discriminations et les limites rencontrées par les femmes et les filles; s’unir avec d’autres pour lutter contre la violence et les abus liés au sexe; soutenir la participation pleine et effective et l’égalité des chances pour les femmes et les filles en matière de leadership dans tous les domaines de la vie, y compris sur le lieu de travail; s’assurer que toutes les femmes et les filles aient accès à un apprentissage de qualité; et partager des exemples de femmes et de filles dans la vraie vie qui se distinguent.

« Soutenir la campagne des Nations Unies pour l’autonomisation des femmes est une lourde responsabilité et nous sommes fiers à DC et Warner Bros d’y participer », a déclaré Diane Nelson, la présidente de DC Entertainment et présidente de Warner Bros Consumer Products. « Wonder Woman a toujours été une pionnière pour les droits des femmes et nous croyons qu’elle peut continuer cet héritage en élargissant et en approfondissant le dialogue autour de ces questions cruciales ».

La campagne a été lancée à l’occasion du 75ème anniversaire de la première apparition de Wonder Woman dans une bande dessinée en 1941. Cette campagne fait partie d’une série d’initiatives prises par les Nations Unies au nom de l’égalité des sexes.

L’actrice américaine Lynda Carter qui a interprété le rôle de Wonder Woman dans la série télévisée américaine des années 70 a participé à la cérémonie. Elle est revenu sur l’importance que revêtait le personnage au niveau du droits des femmes lors de sa création.

“Chaque jour je le vois dans les yeux qui dansent devant moi, je le lis dans les médias sociaux, et je le vois dans les larmes dans les larmes des femmes qui me racontent comment elles ont été inspirées à se sauver d'une chose terrible qu'elles ont endurée parce qu'elles ont cru qu'elles pouvaient faire quelque chose de grand.  Donc Wonder Woman vit en toutes les femmes.  Elle aide à faire ressortir la force que possède chaque femme»  a-t-elle affirmé.

(Extrait sonore : Lynda Carter, actrice, ancienne interprète de Wonder Woman)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...