Syrie : l'UNICEF déplore une attaque meurtrière contre une école à Deraa

Écouter /

En 2013, des enfants apprennent l'anglais dans une école soutenue par l'UNICEF à Deraa, en Syrie (archives). Photo: UNICEF Syrie/2013/Kanawati

La Représentante du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) en Syrie, Hanaa Singer, a déploré mercredi une attaque contre une école dans la ville de Deraa, au sud du pays, qui a fait plusieurs morts parmi des enfants.

« L’UNICEF déplore l’attaque d’hier contre l’école primaire de ‘That al-Netaqeen’ dans la ville de Deraa qui a tué cinq élèves, âgés entre quatre et 16 ans, et blessé 15 autres enfants. Le conflit en Syrie a atteint un tel niveau que les enfants risquent maintenant leur vie en allant simplement à l’école », a dit Mme Singer dans une déclaration à la presse.

La cour de l’école a été frappée à la fin d’une séance de sport en plein air. L’attaque survient quelques semaines après le début de l’année scolaire et sur fond d’escalade de la violence à travers le pays.

« En plus des souffrances quotidiennes, même le droit d’apprendre et de jouer est enlevé aux enfants en Syrie », a dénoncé la Représentante de l’UNICEF. « Des enfants morts et blessés sont devenus une réalité quotidienne en Syrie. La tuerie doit cesser ».

L’UNICEF a appelé une nouvelle fois toutes les parties au conflit à respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et à protéger les enfants et les écoles.

Samedi, les membres du Conseil de sécurité de l’ONU ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur deux projets de résolution ayant pour objectif de mettre fin au conflit en Syrie, en particulier dans la ville d’Alep.

(Extrait sonore : mise en perspective par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...