RDC : la Cour pénale internationale appelle les acteurs politiques à la retenue

Écouter /

La procureure de la CPI, Fatou Bensouda (Photo : ONU)

La délégation du bureau de la Procureure de la Cour pénale internationale (CPI) qui séjourne depuis le 16 octobre à Kinshasa a appelé mardi les acteurs politiques de toutes les tendances à la retenue.

Au cours d'une conférence de presse, Amady Ba, chef de la section de la coopération internationale qui conduit cette délégation, a aussi demandé aux services de sécurité d'éviter des crimes graves.

« Nous avons vu les autorités judiciaires pour voir ce qui a été fait par rapport à ces crimes-là. Quelles sont les enquêtes qui ont été menées, vers qui elles ont été dirigées, est ce que ces enquêtes sont indépendantes », a révélé Amady Ba.

Au cours de leur mission en République démocratique du Congo (RDC), les membres du bureau de Fatou Bensouda doivent notamment rencontrer des représentants officiels de la RDC, les membres de partis politiques, la société civile et la presse.

Les 19 et 20 septembre derniers, des violentes émeutes ont éclaté à Kinshasa suite à une manifestation organisée par l'opposition. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées.

A la suite de ces violences, la procureure de la CPI avait annoncé qu'elle surveillait de près avec « une extrême vigilance la situation» ce qui se passait en RDC.

(Extrait sonore : Amady Ba, chef de la section de la coopération internationale du bureau de la Procureure de la Cour pénale internationale, chef de la délégation en RDC ; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...