Personnes déplacées : élaborer des stratégies efficaces pour relever les défis

Écouter /

Des enfants jouent dans un camp de personnes déplacées, dans la province d'Idlib, au nord de la Syrie. Photo : OCHA

«Réfléchir sur des stratégies efficaces pour faire face aux déplacements internes». Tel est le titre de la réunion coorganisée ce matin, au Siège de l'ONU à New York, par la Mission permanente de la Suisse et le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires. Parmi les interventions remarquées, celle de Chaloka Beyani, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des personnes déplacées qui, se fondant sur les expériences passées, a prôné l'adoption d'une approche pragmatique visant intégrer la dimension humanitaire dans les projets de développement.

Lors de son intervention, l'universitaire a fait valoir que dans toute approche fondée sur le développement, il y a des besoins humanitaires aigus qui ne peuvent pas être ignorés. « Si vous les ignorez, alors vous avez des maladies, vous avez le choléra, vous avez toutes sortes d'épidémies d’origine hydrique voire de maladies contagieuses qui doivent être traitées ».

Selon Chaloka Beyani, l'expérience en Haïti, a montré que malgré la prolongation des déplacements, des besoins humanitaires aigus doivent être résolus. Il en va de même en Afghanistan, pour des personnes déplacées de façon durable. Certains besoins humanitaires clairs sont apparus notamment en matière de soins de santé reproductive pour les femmes, des besoins humanitaires que l'on ne peut mettre de côté.

Le rapporteur spécial a également rappelé qu'en Afghanistan, 56% des personnes déplacées sont des enfants. «Ils ne vont pas à l’école. Donc, nous parlons d’une génération perdue dans les années à venir ».

En guise de conclusion, Chaloka Beyani a souligné que les personnes déplacées, tout comme chacun des mortels, ont besoin d’abris. Et que les personnes sont déplacées justement parce qu'elles ont perdu leur foyer, leurs maisons. Ce qui constitue la première des caractéristiques d'une situation de déplacement.

(Extrait sonore : Chaloka Beyani, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des personnes déplacées)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...