Journée mondiale du patrimoine audiovisuel: « C'est votre histoire – ne la perdez pas ! »

Écouter /

 

Jamal Eddine Naji, Directeur de la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc (Saisie d’écran: ONU/UNESCO)

« C’est votre histoire – ne la perdez pas! » Tel est le thème de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel célébrée chaque année le 27 octobre.

L'UNESCO encourage les archives audiovisuelles du monde entier à se joindre à la célébration de la Journée en exposant leurs fonds et collections dans le cadre d'un effort international pour promouvoir la valeur du patrimoine audiovisuel. A l'occasion de la Journée l'UNESCO a donné la parole à Jamal Eddine Naji, Directeur de la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc. Ce dernier évoque le Séminaire international organisé par le Maroc à l'initiative des réseaux francophones.

L'UNESCO insiste sur le fait que les archives audiovisuelles racontent les histoires de la vie et des cultures des peuples du monde entier. Elles représentent un patrimoine inestimable qui est une affirmation de notre mémoire collective et une précieuse source de connaissances dans la mesure où elles reflètent la diversité culturelle, sociale et linguistique de nos communautés. Elles nous aident à grandir et à comprendre le monde auquel nous appartenons tous. Préserver ce patrimoine et faire en sorte qu'il soit accessible au public et aux générations futures est un objectif fondamental pour toutes les institutions mémorielles et pour le grand public.

La Journée mondiale du patrimoine audiovisuel commémore l'adoption en 1980 par la 21ème Conférence générale de l'UNESCO de la Recommandation pour la sauvegarde et la conservation des images en mouvement. Cette célébration est l'occasion de sensibiliser l'opinion publique à la nécessité de prendre des mesures urgentes et de reconnaître l'importance des documents audiovisuels.

Dans un message adressé à l'occasion de la Journée, Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, estime que «les archives sont la mémoire collective de l'humanité, qui est maintenue dans de nombreuses organisations publiques et privées. Dans les zones reculées en particulier, elles ont désespérément besoin d'être conservées. »

Tout le patrimoine audiovisuel mondial est en danger à l'ère du numérique. Au fil des années, il est apparu pour la communauté professionnelle que les obstacles auxquels sont confrontées les institutions et les personnes chargées de préserver les enregistrements sonores et les images en mouvement historiques sont devenus un grave problème mondial. C'est grâce à des initiatives comme la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel et le programme Mémoire du monde que le précieux travail des professionnels de la conservation est encouragé pour gérer les facteurs techniques, politiques, sociaux et financiers qui menacent la sauvegarde de ce patrimoine. Le patrimoine audiovisuel est menacé par la fragilité des supports et la rapide obsolescence technologique. Il est souvent négligé par manque de moyens économiques ou par ignorance de son importance. Sa valeur n'est pas suffisamment reconnue. De ce fait des collections entières de matériaux sur pellicule, bande ou disque et la valeur qu'elles représentent risquent d'être perdues à jamais.

Un nombre croissant d'archives dans le monde entier célèbrent la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel avec des activités qui mettent en lumière la fragilité et la vulnérabilité du patrimoine audiovisuel, tout en saluant le travail des institutions qui contribuent à sa protection, sa conservation et son accessibilité.

En adoptant le 27 octobre Journée mondiale du patrimoine audiovisuel, l'UNESCO, en coopération avec le Conseil de coordination des associations d'archives audiovisuelles (CCAAA) et d'autres institutions, a contribué à sensibiliser sur les questions en jeu et à attirer l'attention sur l'importance de la fragilité de ce patrimoine, d'une part, et l'importance, d'autre part, de sa conservation pour les générations présentes et futures.

(Extrait sonore: Jamal Eddine Naji, Directeur de la Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc; propos recueillis par l'UNESCO)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...