Iraq : Mossoul, le spectre d'une crise humanitaire tant redoutée par l'ONU

Écouter /

Des enfants déplacés jouant au camp de Debaga, dans la région du Kurdistan d'Iraq (photo: HCR / C. Gluck).

Appuyée par la coalition internationale, l'armée iraquienne aurait lancé une première offensive sur le bastion de Daech à Mossoul. L'ONU s'inquiète du sort des 1,5 million d'habitants de la 2e ville du pays. En effet, les Nations Unies redoutent que cette bataille déclenche une crise humanitaire sans précédent susceptible de jeter sur les routes des centaines de milliers de civils aux prémices de l'hiver.

 

De plus en plus d'inquiétude pour les civils présents à Mossoul. Alors que l'offensive pour reprendre cette ville iraquienne au groupe de l'Etat islamique se précise, le Secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires et l'aide d'urgence se dit «extrêmement préoccupé» pour les 1,5 million de personnes vivant à Mossoul. Selon Stephen O'Brien, les civils pourraient être touchés par les opérations militaires, notamment ces « familles exposées à un risque extrême d'être prises entre deux feux ou prises pour cibles par des snipers».

En prévision de cette crise, les agences des Nations Unies se mobilisent déjà. Des tentes sont pré-positionnées pour 60.000 déplacés et des abris provisoires en construction avec une capacité de 250.000 personnes. Des rations alimentaires et des kits d'urgences pour des milliers de déplacés et réfugiés sont également entreposés.

Le Bureau de la Coordination des affaires humanitaires souligne que «dans le pire des cas », « la crise humanitaire à Mossoul est partie pour être la plus grande opération humanitaire dans le monde en 2016», avec plus 1,5 millions de civils touchés par les opérations militaires. L'ONU s'attend à ce que plus de 100.000 Iraquiens se réfugient même en Syrie voisine qui n'est pourtant pas épargnée par les violences.

(Correspondance d'Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...