Iraq : le HCR se prépare face à l'exode de civils de Mossoul

Écouter /

Le Haut-Commissaire Filippo Grandi discutant avec des déplacés du camp de Debaga dans le Kurdistan iraquien (Photo: UNHCR/Ivor Prickett)

Au deuxième jour de l'offensive des forces armées iraquiennes appuyées par une coalition internationale pour reprendre Mossoul au groupe Etat islamique (EI), les organismes humanitaires redoutaient toujours un exode massif de civils. Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, William Spindler, le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a souligné que les civils n'étaient pour l'instant pas très nombreux à fuir Mossoul. Mais les organismes humanitaires tablent toujours à d'importants mouvements de populations au cours des prochains jours.

Les organismes humanitaires s'attendent à ce qu'environ 200.000 personnes puissent être déplacées dans les deux premières semaines, un chiffre susceptible d'augmenter de façon significative au fur et à mesure de l'avancée de l'offensive.

Il faut juste rappeler que depuis mai, plus de 180.000 personnes ont fui la région. Mais face aux conséquences humanitaires de cette offensive d'une ampleur sans précédent, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés a déjà établi cinq camps et s'apprête à fournir un abri à une population de 45.000 personnes ayant fui Mossoul et ses environs. Le HCR prévoit d'établir 11 camps au total dans les prochaines semaines, avec une capacité initiale d'accueil de 120.000 personnes, si des terrains peuvent être alloués dans des zones sûres et éloignées de la ligne de front.

En anticipant des déplacements accrus, le HCR a d'ores et déjà pré-positionné 50.000 kits d'abri d'urgence pour aider jusqu'à 300.000 personnes hors des camps. Ces kits comprennent notamment des bâches en plastique et des outils de construction pour construire des abris. De plus, 25.000 tentes seront mises à disposition pour abriter jusqu'à 150.000 personnes vivant hors des camps. Par ailleurs, le HCR pourra également fournir 30.000 kits « pour l'étanchéité » afin d'équiper contre les intempéries des abris de fortune et des bâtiments délabrés pour 180.000 personnes.

(Extrait sonore : William Spindler, le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...