Conseil de sécurité: «plus que jamais» il faut appuyer la RCA, affirme l'ONU

Écouter /

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Conseil de sécurité a entendu lundi matin, à New York,  le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, rendre compte de la situation en République centrafricain (RCA).

Devant les quinze, Hervé Ladsous a notamment constaté une recrudescence de violences dans le pays avec la fin de la saison des pluies, traditionnelle période d'instabilité dans le pays.

La patron des casques bleus  évoqué la mort de l'ancien chef de la protection personnelle de l'ancienne présidente, Catherine Samba-Panza, abattu par un homme armé dit être affilié à un groupe de défense du quartier du PK5 musulman, à Bangui, ainsi que les représailles qui en ont découlé.

La Mission de stabilisation de l'ONU en RCA (MINUSCA) a agi de façon décisive, le gouvernement et les chefs religieux ont appelé au calme pour tenter de briser le cycle de violence.

Malgré ces développements inquiétants, le chef du maintien de la paix a également noté des avancées, y compris en matière de démobilisation, désarmement et de réinsertion, menées par la Présidence Touadera.

Hervé Ladsous a souligné l'importance de soutenir « plus que jamais » le pays, notamment à l'approche de la Cnférence de Bruxelles sur la RCA le 17 novembre prochain.

« On se souvient qu'au cours des crises passées en Centrafrique il est souvent arrivé que la communauté internationale ne tienne pas ses engagements dans la durée et que ceci chaque fois n'a pas peu contribué à combattre les efforts de stabilisation » a déclaré le chef des opérations de paix.

« Bien sur la responsabilité première pour le retour à la paix et la stabilité est celle des Centrafricains mais la communauté internationale doit aussi tenir sa parole » a-t-il affirmé, signalant que le Vice-secrétaire général de l'ONU a décidé de diriger la délégation de l'ONU, ce qui marque son engagement.

Hervé Ladsous a enfin appelé les membres du Conseil à encourager le plus grand nombre de donateurs pour soutenir la conférence de Bruxelles, afin d'aider les Centrafricains « à jeter les fondations d'une paix durable ».

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...