Climat : le chef de l'ONU salue la ratification de l'Accord de Paris par le Parlement européen

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon devant le Parlement européen à Strasbourg, en France. Photo ONU/Rick Bajornas

En déplacement à Strasbourg, en France, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a remercié et félicité le Parlement européen pour l’approbation rapide du processus de ratification de l’Accord de Paris sur le changement climatique.

Mardi, le Parlement européen a donné son consentement à la ratification par l’Union européenne (UE) de l’Accord de Paris par 610 voix en faveur, 38 contre et 31 abstentions. M. Ban a qualifié le vote de « moment historique » rappelant qu’il permettra à l’UE et à ses États membres de déposer leur instrument de ratification le plus tôt possible.

« Par leurs actions aujourd’hui, ici, les parlementaires européens ont souligné leur attachement à la coopération internationale, qui est au cœur de l’identité de l’UE », a déclaré le Secrétaire général lors d’une conférence de presse conjointe avec le Président du Parlement européen, Martin Schultz. « Ils ont réaffirmé leur soutien à une action urgente pour répondre aux changements climatiques, et de la transformer en une opportunité pour construire des sociétés plus sûres, plus saines et plus prospères », a-t-il ajouté.

M. Ban a indiqué qu’à ce jour, 62 pays, représentant 52% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ont ratifié l’accord. « Avec les mesures prises par le Parlement européen, je suis convaincu que nous serons en mesure de franchir le seuil de 55% très bientôt, une question de quelques jours », s’est-il réjoui.

Le chef de l’ONU a par ailleurs souligné l’élan extraordinaire venu de tous les coins du globe pour faire entrer en vigueur l’Accord de Paris cette année rappelant qu’il est soutenu à la fois par les économies les plus puissantes du monde, et ses pays les plus vulnérables.

Dans un discours prononcé au Parlement européen avant son vote sur la ratification de l’accord, le Secrétaire général a salué le long et fier bilan de l’UE en termes de leadership sur le changement climatique. « D’un rôle de premier plan au début des négociations de la Convention-cadre des Nations Unies, pour soutenir le Fonds vert pour le climat et d’autres mécanismes de financement, à vos propres efforts dans l’élargissement de l’énergie propre, les membres de l’UE ont tenu bon », a-t-il dit.

S’exprimant pour la dernière fois devant les parlementaires européens alors que son mandat arrive à son terme le 31 décembre 2016, M. Ban a tenu à remercier l’Union européenne et le Parlement européen pour leur collaboration et soutien aux Nations Unies.

« Je souhaite sincèrement que l’UE continue à diriger en soutenant la noble mission de l’ONU pour les droits de l’homme, le développement durable et une paix durable dans notre monde », a-t-il dit. « Travaillons ensemble pour construire un monde meilleur pour tous ».

(Mise en perspective par Jérôme Longué avec un extrait sonore de Ban Ki-moon au Parlement européen réuni à Strasbourg)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...