Centrafrique : Ban Ki-moon condamne les récentes violences à Bangui

Écouter /

Des Casques bleus de la MINUSCA en patrouille en République centrafricaine. Photo MINUSCA

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné les violences récentes qui ont eu lieu lundi dans la capitale centrafricaine Bangui et a déploré les attaques contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Les violences survenues en début de semaine dans la capitale centrafricaine ont causé la mort d’au moins quatre civils et en ont blessé plus de neuf autres personnes. Cinq Casques bleus de la MINUSCA ont également été blessés.

« Le Secrétaire général salue la détermination du gouvernement à garantir que les auteurs et les instigateurs de ces attaques soient traduits en justice », a déclaré mardi soir son porte-parole dans un communiqué. « Il salue également l’engagement de la MINUSCA à enquêter sur ces évènements qui ont entraîné des morts et des blessés ».

M. Ban a réitéré que la MINUSCA prendra toutes les mesures nécessaires conformément à son mandat pour protéger les civils et pour renforcer la stabilité.

« Le Secrétaire général réitère que les actes de ceux dont l’objectif est de déstabiliser le gouvernement et de nuire aux perspectives de paix et de stabilité dans le pays, ne doivent pas saper le travail important de reconstruction des infrastructures du pays et de sa cohésion sociale, de promotion de la réconciliation et du redressement économique, de renforcement de l’état de droit, et de création d’opportunités pour tous », a souligné son porte-parole.

M. Ban s’est félicité des mesures importantes prises par le gouvernement centrafricaine pour résoudre les causes profondes du conflit par le biais d’un processus politique inclusif et pour jeter les bases d’une stabilité durable dans le pays. « Il est convaincu que la prochaine conférence des donateurs à Bruxelles le 17 novembre renforcera le soutien des partenaires internationaux à ces priorités majeures », a conclu son porte-parole.

Le Vice-Secrétaire général de l’ONU, Jan Eliasson, devrait se rendre dans la capitale belge pour participer à la conférence des donateurs qui sera co-présidée par l’Union européenne et le gouvernement centrafricain.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...