Bassin du lac Tchad : 3ème étape de la campagne de vaccination contre la polio qui vise 41 millions d'enfants

Écouter /

Un bébé reçoit des gouttes pour le protéger de la polio au nord-est du Nigéria © UNICEF/UNI182033/Rich

Le troisième volet d'une campagne de vaccination massive en 5 volets démarre cette semaine dans la région du bassin du lac Tchad, a annoncé mardi Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

La campagne cherche à inoculer plus de 41 millions d’enfants contre la poliomyélite et endiguer l’épidémie récente de la maladie dans le nord-est du Nigeria.

Près de 39.000 travailleurs de la santé ont été déployés à travers le Nigéria, le Niger, le Tchad voisin, le Cameroun et la République centrafricaine, afin de fournir des vaccins contre la polio dans les zones à risque élevé.

L'UNICEF s'inquiète que les mouvements des populations fuyant les conflits dans la sous-région, mènent à la propagation du virus de part et d'autre des frontières.

“La réapparition de la poliomyélite après deux ans sans cas enregistrés est une préoccupation majeure dans une région qui est déjà en crise», a déclaré Manuel Fontaine, Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Cuest et Centrale.

«L’ampleur de notre réponse reflète l’urgence: nous ne devons pas permettre à la polio de se propager » a-t-il ajouté.

Le conflit en cours a déplacé 2,6 millions de personnes, dévasté la capacité de fournir des soins de santé et plonger plus de 4 millions de personnes dans le nord-est du Nigéria à des niveaux d'insécurité alimentaire d’urgence.

Les équipes de vaccination contre la polio dans certaines parties de l’État de Borno mènent simultanément un dépistage de la malnutrition pour identifier les cas de malnutrition aiguë sévère chez les enfants de moins de cinq ans et les référer à des programmes de traitement.

Dans les trois États nigérians les plus touchées, 400.000 enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère cette année.

La campagne de vaccination est mis en œuvre par les gouvernements nationaux, avec l’appui de l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Rotary International, le Center for Disease Control and Prevention, et la Fondation Bill & Melinda Gates.

 

(Interview : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF; propos recueillis par Alpha Diallo)

 

Interview complète avec Christophe Boulierac, porte parole de l'UNICEF. Propos recueillis par Alpha DIallo. Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...