Agenda 2030 : la coopération sud-sud au service du développement durable

Écouter /

Les pays du Sud sont essentiels à la réussite économique mondiale et à la réalisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable, a affirmé lundi le Secrétaire général des Nations Unies dans son message destiné aux participants de la 8ème Exposition mondiale pour le développement sud-sud, qui a ouvert ses portes à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis.

Ban Ki-moon s'est félicité que le transfert des technologies vertes, l’innovation industrielle, la santé mondiale et la sécurité alimentaire soient placées au cœur des discussions cette année. Selon lui ce sont des volets transversaux des Objectifs du développement durable à l'horizon 2030.

La coopération Sud-Sud est un processus par lequel les pays en développement cherchent à réaliser leurs objectifs de développement à travers l’échange de connaissances, de compétences et de ressources, la formulation de programmes communs ou la prise de mesures collectives.

« Il est très important car souvent les expériences des pays en développement est souvent plus importantes et plus utiles que celles des pays du nord

Selon l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour la coopération sud-sud, qui participe aux travaux, il est très important que les pays du sud partagent leurs expériences car celle-ci est souvent plus importante et plus utile que celles des pays du nord pour les pays en développement.

Jorge Chemiek a affirmé qu'il s'attendait a ce qu'il y ait beaucoup d'échanges d'idées lors de l'exposition et qu'il comptait les voir être traduites en initiatives qui amélioreraient la vie de beaucoup de personnes, « véritable objectif de notre travail ».

 

 

(Extrait sonore : Jorge Chemiek, Envoyé spécial du Secrétaire général pour la coopération sud-sud; propos recueillis par Ben Malor)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...