Yézidi : Nadia Murad Basee Taha nommée Ambassadrice de bonne volonté de l'ONUDC

Écouter /

Nadia Murad Basee Taha, et le Secrétaire general de l’ONU lors de sa nomination en tant qu’Ambassadrice de bonne volonté d’ONUDC. Photo: ONU/Eskinder Debebe

Nominée pour le Prix Nobel de la Paix, Nadia Murad Basee Taha, a été nommée, ce vendredi, Ambassadrice de bonne volonté de l’Office des Nations Unies pour la lutte contre la drogue et le crime (ONUDC) pour la dignité des survivants de la traite des êtres humains.

Membre de la communauté yézidie, qui a survécu à la traite aux mains de l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL, aussi appelé Daech), Nadia Murad Basee Taha est la première survivante d'atrocités à être nommée à cette fonction.

Agée de 23 ans, Nadia Murad Basee Taha avait fait un exposé devant le Conseil de sécurité au moins de décembre dernier au cours duquel elle avait décrit comment elle et d’autres Yézidis, une minorité religieuse d'Iraq, avaient été raflés en 2014 par Daech. Elle avait raconté les meurtres commis de sang-froid par l’EIIL à l’encontre d’hommes et de garçons, ainsi que les graves sévices dont elle avait elle-même été l'objet aux mains des combattants de l’EIIL qui l'ont achetée et vendue plusieurs fois.

Lors d'une cérémonie organisée vendredi au Siège, le Secrétaire général de l'ONU a salué le courage exceptionnel dont elle fait preuve en choisissant de parler de cette épreuve, donnant ainsi une voix indispensable aux victimes de la traite qui continuent de souffrir, et qui demandent justice.

En tant qu’Ambassadrice de bonne volonté, Nadia Murad Basee Taha se consacrera à des initiatives de plaidoyer et de sensibilisation sur le sort des innombrables victimes de la traite des personnes, en particulier les réfugiés, les femmes et les filles.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
27/06/2017
Loading the player ...