Yémen: le Conseil de sécurité appelle à la reprise des négociations

Écouter /

A Sa’ada, une salle de classe endomagée par le conflit au Yémen (avril 2016). Photo: © UNICEF/UN026956/Madhok

Le Conseil de sécurité exhorte les parties au conflit au Yémen à reprendre immédiatement, et sans préconditions, les consultations sur la base de la proposition de l'Envoyé spécial de l'ONU pour établir un accord qui prenne en compte autant les questions sécuritaires que politiques.

Dans une déclaration à la presse publiée jeudi soir, les Quinze ont d'ailleurs souligné que tout nouvel arrangement politique doit se faire sous les auspices de l'ONU et non pas suite à une action unilatérale d'une des parties.

Les Quinze ont fait part de leurs graves inquiétudes face à l'intensification des attaques terroristes à l'image celle qui a frappé la ville d'Aden le 29 août dernier, sans oublier l'impact humanitaire dévastateur du conflit.

Selon le Coordonnateur humanitaire pour le Yémen, plus de 80% de la population a été touchée directement ou indirectement par la guerre.

Jamie McGoldrick dénonce en outre le fait qu'en raison du fait que la région est en proie à des conflits géopolitiques « soi-disant plus importants », comme en Libye, en Syrie, et en Iraq, le Yémen tombe toujours dans l'oubli. Il appelle la communauté internationale a avoir une approche plus universelle et cohérente sur sa façon de considérer la souffrance et sur la réponse qu'elle y apporte.

(Extrait sonore : Jamie McGoldrick, Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire pour le Yémen)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...