#UNGA71 : les ODD cadrent avec le plan national de développement de Madagascar

Écouter /

S.E. Hery Rajaonarimampianina, Président de Madagascar.(Saisie d’image: ONU/F.Westergard)

Pour réaliser les objectifs de développement durable, Madagascar s'appuie sur la promotion sociale, notamment au travers cette année d'une politique nationale qui s'est traduite par l'allocation de suppléments de revenu pour les ménages les plus pauvres, a affirmé le Président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, jeudi lors de son intervention devant l'Assemblée générale dans le cadre du 71eme débat de haut niveau.

En outre la santé est primordiale pour son gouvernement, qui la considère comme la première garante de la productivité de la population et c'est à cette fin que le projet de système de couverture santé universelle a été établi, a précisé le Président de Madagascar, qui a indiqué que le renforcement de la couverture vaccinale avait été rendu possible grâce à une loi ciblant les foyers les plus défavorisés.

Malgré le fait qu'il s'agisse de grand défis, Madagascar estime qu'il est essentiel d'avoir un population saine pour assurer un véritable développement économique et sociale.

Après avoir fait état de projets de modernisation de l'agriculture et de lutte contre l'insécurité alimentaire, notamment dans le sud de l'île, Hery Rajaonarimampianina a affirmé que Madagascar accueillait le Centre régional de fusion de l'information maritime, dont le rôle est de lutter contre la piraterie, le terrorisme, les trafics divers et le pillage des ressources naturelles. Il a ensuite annoncé que son pays invitera, à Paris en décembre prochain, des partenaires et des investisseurs étrangers à participer à une conférence des bailleurs de fonds pour mobiliser les ressources nécessaires à son programme de développement.

Le Président malgache a rappelé que son pays a signé l’Accord de Paris et qu’il fait partie des pays qui subissent en permanence les effets dévastateurs du changement climatique.

« Nous prônons un développement responsable qui préserve l’environnement » a-t-il souligné. « En retour, nous nous attendons à une allocation et répartition équitable des ressources du Fond vert et à des transferts de technologies adaptés pour compenser notre perte de compétitivité. Nous devons notamment renoncer à des énergies coûteuses, polluantes et dangereuses pour notre environnement commun ».

Concernant la consolidation de la paix dans son pays, le Président a affirmé que des efforts communs entre les autorités et la population doivent être menés pour combattre l'insécurité dans le pays, et notamment pour lutter contre la pauvreté. Des projets auraient déjà été mis en place et seraient en train d'aboutir.

 

(Interview : SE Hery Rajaonarimampianina, Président de Madagascar; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...