Personnes âgées : il ne faut pas occulter les profonds effets du vieillissement de la population sur les sociétés

Écouter /

Personne agée (Crédit : Photo/John Isaac, ONU)

Le Conseil des droits de l'homme a tenu ce matin à Genève, un dialogue interactif avec l’experte indépendante chargée de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme, Rosa Kornfeld-Matte.

Présentant son rapport, l'experte indépendante a souligné la croissance exponentielle du nombre de personnes âgées dans tous les pays et sur tous les continents, indiquant qu’une telle transformation démographique aurait de profonds effets sur les sociétés, y compris sous l’angle des droits de l’homme. De son point de vue, le Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement, même s’il ne constitue pas à proprement parler un instrument relatif aux droits de l’homme, peut avoir des incidences positives sur l’exercice de certains droits fondamentaux des personnes âgées.

Mais compte tenu de la mise en œuvre inégale de ce Plan et des écarts entre les politiques affichées et les pratiques concrètes, un instrument international juridiquement contraignant est à envisager, a-t-elle estimé, ajoutant que les divergences existantes sur le sujet doivent être surmontées sans délai.

(Extrait sonore : Rosa Kornfeld-Matte, Experte indépendante chargée de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...