Nucléaire: l'ONU condamne le dernier essai de la RPDC

Écouter /

Les stations de surveillance de l'Organisation du traité d'interdiction complète des essais nucléaires ont enregistré une activité sismique inhabituelle en République populaire démocratique de Corée le 9 septembre 2016. Photo OTICE

Le Secrétaire général de l'ONU a condamné dans les termes les plus forts l’essai nucléaire souterrain effectué par la République populaire démocratique de Corée.

C'est le cinquième et plus important essai menée ces dernières années par la Corée du nord, seul pays au monde à violer le droit international contre les essais nucléaires.

Pour Ban Ki-moon cet « acte inacceptable » met en danger la paix et la stabilité dans la région et constitue un énième rappel de la nécessité urgente de renforcer le régime mondial d’interdiction des essais nucléaires. Le Secrétaire général appelle le Conseil de sécurité à s'unir face à cette question.

Cet essai a également été condamné par l'Agence internationale de l'énergie atomique et l'Organisation du Traité pour l'interdiction complète des essais nucléaires, dont les stations de surveillances ont détecté l'activité sismique à 0h30 temps universel.

Le Secrétaire exécutif du TICEN, Lassina Zerbo, avertit que ces essais permettent à la Corée du Nord de perfectionner son expertise nucléaire, ce qui représente un danger certain pour la région.

Pour lui, il impératif, pour la communauté internationale, de lancer un dialogue avec le pays

(Lassina Zerbo, Secrétaire exécutif de l'Organisation du Traité pour l'interdiction complète des essais nucléaires; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Interview complète avec le Dr Lassina Zerbo, Secrétaire exécutif de l'Organisation du TICEN Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...