L’UNESCO condamne le meurtre de l’écrivain jordanien Nahed Hattar

Écouter /

Irina Bokova. Photo: ONU/Manuel Elias

La Directrice générale de l'UNESCO a exprimé lundi son indignation suite au meurtre de l’écrivain jordanien Nahed Hattar.Dans une déclaration, Irina Bokova a affirmé que ce crime constitue une grave atteinte à la liberté d’expression et affecte la société jordanienne tout entière.

Nahed Hattar, a été abattu le 25 septembre, aux abords d’un tribunal où il comparaissait pour avoir partagé sur les réseaux sociaux une caricature critique des extrémistes religieux.

Selon la presse, l'écrivain de 56 ans a été tué par trois balles. il avait été arrêté le 13 août après avoir partagé sur son compte Facebook une caricature montrant un djihadiste sur un lit au paradis entouré de deux femmes s’adressant à Dieu comme un simple serviteur.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...