Genève : l'ONU crée une commission d'enquête sur le Burundi

Écouter /

La salle du Conseil des droits de l’homme à Genève (Photo : Crédit/ONU)

Le Conseil des droits de l'Homme a lancé vendredi à Genève une commission chargée d'enquêter sans délai sur les violations des droits de l'Homme commises au Burundi depuis avril 2015. Une résolution en ce sens, proposée par la Slovaquie au nom de l'Union européenne, a été approuvée par 19 voix pour, 7 contre et 21 abstentions.

Cette Commission d'enquête dont le mandat est d'un an se penchera sur les violations des droits de l'homme commises au Burundi depuis avril 2015. Il s'agit pour les enquêteurs de l'ONU de déterminer la nature des crimes et d'identifier les auteurs présumés afin de contribuer à la lutte contre l'impunité. Cette résolution a été adoptée par 19 voix pour, 21 abstentions et sept contre dont le Maroc, la Russie, la Chine et le Burundi qui est aussi membre de ce Conseil des droits de l'homme.

L'ambassadeur burundais, Renovat Tabu, a fustigé la résolution : « Le Burundi est désolé de voir que la résolution sur la situation des droits de l'homme au Burundi vient d'être adoptée en l'absence du consensus du pays concerné. Nous voudrions faire remarquer que les résultats du vote sont tout de même parlants. En effet, ils révèlent que ce sont, en grande partie, les Etats membres de l'Union européenne, initiateurs du projet de résolution, qui ont voté pour le dit projet.

Beaucoup d'Etats se sont abstenus. Ce qui démontre clairement qu'ils sont mal à l'aise avec cette résolution imposée au Burundi par l'Union européenne ».

Si le Représentant burundais a assuré que « la situation s'est normalisée » dans son pays, la commission d'enquête est, elle, priée de présenter au Conseil un exposé oral en mars prochain et un rapport final lors de sa session de septembre 2017.

(Correspondance d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore de Renovat Tabu, Représentant permanent du Burundi auprès de l'ONU à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...