Gabon: l'ONU appelle les parties à surmonter la crise

Écouter /

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, lors d’une réunion du Conseil de sécurité. Photo ONU/Eskinder Debebe

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des affaires politiques, Jeffrey Feltman, a jugé samedi qu’il était impératif que les acteurs concernés au Gabon prennent des dispositions nécessaires pour maintenir le calme dans le pays qui est confronté à une crise depuis l”annonce des résultats provisoires du scrutin présidentiel du 27 août.

Vendredi, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, a salué la décision prise par le chef de l’opposition gabonaise, Jean Ping, qui conteste les résultats de ce scrutin, de déposer un recours contentieux devant la Cour constitutionnelle.

Dans une publication du Département des affaires politiques de l'ONU, Jeffrey Feltman a estimé que le recours à la Cour constitutionnelle est un développement important pour surmonter la crise et a souligné que le processus constitutionnel doit être crédible pour pouvoir être efficace.

Le Secrétaire général adjoint a indiqué que l’ONU travaillera avec l’Union africaine pour aider les parties à en vue d’un règlement rapide de la crise post-électorale, y compris par le déploiement éventuel d’une mission conjointe de haut niveau et la mise en œuvre de mesures de renforcement de la confiance.

Jeffrey Feltman, qui était à Libreville en juillet dernier pour l’inauguration du nouveau siège du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), a rappelé « les contributions cruciales du Gabon à la paix et à la stabilité régionale » et a souligné que « la paix et la stabilité doivent être assurées à la maison d’abord".

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...