Election au Gabon : l'envoyé de l'ONU se félicite de la saisine de la Cour constitutionnelle

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique centrale, Abdoulaye Bathily. Photo ONU/JC McIlwaine

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily, a noté vendredi avec satisfaction que Jean Ping, qui conteste les résultats provisoires de l’élection présidentielle au Gabon, a déposé la veille un recours contentieux devant la Cour constitutionnelle, où deux autres requêtes ont également été déposées.

Abdoulaye Bathily, qui est également le chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), estime que cette démarche « est en phase avec ses appels incessants en faveur d’une gestion de cette situation par des voies légales », a indiqué l’UNOCA dans un communiqué de presse.

Selon lui, « cette initiative témoigne d’un sens élevé de responsabilité des leaders concernés ainsi que de leur détermination à contribuer de manière constructive à la recherche d’une issue pacifique à la crise post-électorale sans précédent que vit le Gabon depuis l”annonce des résultats provisoires du scrutin du 27 août ».

Les résultats provisoires du scrutin présidentiel annoncés le 31 août ont déclaré vainqueur le Président sortant Ali Bongo Ondimba, d’une courte tête, devant son principal rival Jean Ping. Des affrontements ont éclaté après l’annonce de ces résultats.

Abdoulaye Bathily s’est dit persuadé que la Cour constitutionnelle étudiera les recours reçus avec le même sens de responsabilité et avec l’indépendance qui fonde son travail.

Il a souhaité que la plus haute juridiction gabonaise crée, dans le cadre de ses prérogatives, les conditions d’un « examen transparent, juste et équitable » des requêtes soumises à son appréciation.

« Cette lourde tâche incombe à la Cour constitutionnelle devant l’histoire, au regard notamment de l’aspiration profonde du peuple gabonais à la démocratie, à la paix, à la stabilité et au développement », a dit le Représentant spécial.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, Abdoulaye Bathily souligne également le rôle important joué non seulement par l’ONU mais aussi par les autres partenaires internationaux, notamment l’Union africaine pour aider le pays à résoudre pacifiquement la crise post-électorale.

(Interview: Abdoulaye Bathily, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique centrale ; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...