COP22 climat: le choix du Maroc est justifié par la crédibilité du pays, souligne Salaheddine Mezouar

Écouter /

Salaheddine Mezouar, Ministre des affaires étrangères du Maroc, sur la COP22 sur le climat qui se tiendra à Marrakech en novembre prochain (Crédit photo : ONU/JC McIlwaine)

En marge de l'Assemblée générale de nombreux événements ont lieu, y compris des points et conférences de presse. A l'instar de celle donnée ce matin, par le Ministre marocain des affaires étrangères. Devant les journalistes, Salaheddine Mezouar a justifié le choix de son pays pour accueillir à Marrakech en novembre la COP22, la 22ème conférence des Nations Unies sur le changement climatique, en rappelant la crédibilité de son pays.

Le chef de la diplomatie du royaume, a indiqué que le Maroc est depuis le Sommet de Rio engagé de façon forte et déterminée dans les questions de changement climatique. Le Maroc a mis en œuvre des politiques en matière de planification du développement qui intègrent fortement la dimension environnementale et climatique.

De plus, le Maroc a été parmi les premiers pays à s'engager d'une manière extrêmement volontaire en faveur des énergies renouvelables, a fait valoir le ministre. En fait le pays s'est engagé mais a aussi mis en œuvre la première grande centrale solaire, un programme de 2 000 mégawatts est ainsi engagé.

Salaheddine Mezouar a également insisté sur le caractère symbolique lié au fait que la Conférence se tient pour la première fois sur la terre africaine, un continent plein de promesses mais aussi plein de défis.

Il a également mis l'accent sur l'engagement du secteur privé et des acteurs africains, étatiques et non étatiques.

Enfin, le Ministre a souhaité que le message qui sortira de la conférence de Marrakech contienne la définition souhaitée de la future économie mondiale.

(Extrait sonore : Salaheddine Mezouar, Ministre marocain des affaires étrangères)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...