Conseil de sécurité : les inquiétudes se multiplient au sujet de la solution à deux États

Écouter /

François Delattre, Représentant permanent de la France (archive) Photo: ONU/Manuel Elias

Au Moyen-Orient, la solution à deux états risque d'être remplacée par la réalité d'un seul état de violence et d'occupation perpétuelles. C'est l'avertissement qu'a une nouvelle fois lancé, ce matin au Conseil de sécurité, le Secrétaire général de l'ONU.

Ban Ki-moon a une fois de plus dénoncé la politique de colonisation d'Israël, et il s'est aussi inquiété du fait que les deux parties continuent d'alimenter la méfiance avec leurs propos, se disant notamment atterré que des parties palestiniennes continuent de glorifier certains actes terroristes.

De son côté, le Représentant permanent de la France a vivement plaidé pour la reprise des négociations entre Israël et la Palestine. François Delattre a d'ailleurs annoncé la tenue, le 19 septembre à New York, d'une réunion de travail pour identifier les mesures capables de préserver la solution à deux états et de faire progresser les conditions de reprise du processus de paix.

(Extrait sonore : François Delattre, Représentant permanent de la France)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...