Accord historique FARC-Gouvernement : le rôle joué par les Nations Unies

Écouter /

Hélène Papper, Directrice du Centre d’information des Nations Unies à Bogota

Le gouvernement colombien et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) sont arrivés à un accord de paix, après cinquante-deux ans de conflit armé.

L’accord a été annoncé le mercredi 24 août à La Havane, où se tenaient les négociations depuis quarante-quatre mois. La guérilla colombienne des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a convoqué pour mi-septembre une conférence nationale de ses dirigeants pour valider l'accord. Puis, le 2 octobre prochain l'accord sera soumis à référendum.

Selon Hélène Papper, Directrice du Centre d’information des Nations Unies à Bogota, ”ce fut un travail très long, ce fut un travail de négotiations à la Havane entre les différentes parties entre  la communauté internationale et le gouvernement colombien et les FARC. Ce fut un travail de longue haleine avec beaucoup de révisions par rapport à un accord compliqué et finalement ils sont arrivés à clôturer les négociations et le cessez-le-feu est entré en vigueur”.

Thiecoura Goita de Mikado-FM a joint au téléphone Hélène Papper, elle explique la réaction de la population colombienne  à cette accord, les prochaines élections le 2 octobre et le rôle des Nations Unies dans l’accompagnement du processus de paix en Colombie.

(Extrait sonore : Hélène Papper, Directrice du Centre d’information des Nations Unies en Colombie; propos recueillis par Thiecoura Goita de Mikado-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...